Visiter Pau, aux portes des Pyrénées

Pau, visiter la capitale béarnaise - Du soleil dans les poches - blog voyage
"Pau est la plus belle vue de terre au monde comme Naples est la plus belle vue de mer." Alphonse de Lamartine

Je suis originaire de Pau. Et quand je dis ça, j’ai droit à deux réactions systématiques. L’une d’elle est l’exclamation “Ah oui, je connais Pau Orthez l’équipe de basket !” ou alors … sourire poli … la personne me répond “Où ?!”

Je crois donc qu’il est temps de vous présenter ma ville ! J’en suis fière évidemment et pour cause, la capitale béarnaise cumule richesse culturelle, paysages sauvages et qualité de vie. (Moi chauvine ? Tsssk. Lisez plutôt !)

Pau c’est où ?!

Pau se situe dans le Béarn, dont elle est la capitale. Calée entre mer et montagne, elle bénéficie d’une situation privilégiée, à 45 minutes de la montagne et à 1h15 heure de l’océan atlantique. La ville fait face aux Pyrénées et aux côteaux de Jurançon (excellent vin blanc à déguster quand vous passerez par là).
La ville, traversée par le gave de Pau, est la porte d’entrée des 3 vallées alentour : la vallée d’Ossau – la vallée d’Aspe – la vallée de Barétous.

Un peu d’histoire, pour se rendre intelligent

Pau a d’abord été un État indépendant, avant d’être intégrée à la couronne de France en 1620.
Gaston Fébus en fait un de ses lieux de résidence favori et permet ainsi le développement de la cité médiévale.
Déclarée capitale du Béarn au XVème siècle, la ville devient un centre politique et intellectuel de premier plan. Mais ce qui en fera définitivement sa renommée, c’est l’accession au trône de France du roi Henri IV, né Henri de Bourbon à Pau. La légende raconte que pour le rendre fort et résistant, il aurait été couché dans une carapace de tortue et aurait été baptisé avec du vin de Jurançon. Son grand-père tenait à ce qu’il soit élevé “à la béarnaise et non mollement à la Française”.

Et après ?

Après, ce sont les riches touristes étrangers qui viennent chercher à Pau un climat bénéfique. Au XIXème siècle, Pau devient donc un prestigieux lieu de villégiature, d’autant qu’il semble qu’à cette époque, la ville soit “prescrite” dans certains traitements de santé pour les bienfaits de son climat.
A la Belle Epoque, Pau se dote entre autres de thermes, d’un funiculaire (encore en activité et gratuit) et d’un casino. Elle est, au même moment, au cœur de la naissance de l’aéronautique, puisque la 1ere école de pilotage d’aéroplanes au monde y est créée en 1909. Puis, vient la création de la première école militaire d’aviation, pour aujourd’hui proposer une industrie aéronautique bien implantée, notamment avec l‘activité de Turbomeca (constructeur de turbines d’hélicoptères).

Et aujourd’hui ?

Aujourd’hui, Pau est la 3ème ville du Sud-Ouest et développe sa modernité tout en restant fidèle à ses traditions.
Pau combine le trio gagnant :

  • ville sportive (Section paloise en top 14 – Elan Bearnais et stade d’eaux vives avec la pratique du kayak à haut niveau)
  • étudiante (écoles de commerce et fac attirent les jeunes de la région à étudier dans un environnement très cool. J’ai étudié du BTS à la licence et j’en garde des souvenirs absolument inoubliables)
  • à taille humaine, elle offre une superbe qualité de vie avec un cadre alentours exceptionnel (et je pèse mes mots ! Imaginez prendre l’autoroute et être à Biarrtiz en 50 minutes… ou aller skier à seulement 1h et quelques de chez vous, comme ça, sur un coup de tête. Sympa quand même non ?)

Que faire, que voir à Pau ?

Dans le coeur de la ville

Le quartier du château

Le château de Pau domine la ville basse et le fleuve et se situe dans le quartier historique de la ville.
Déambulez dans les petites rues au style médiéval pour arriver dans l’enceinte du château. On peut visiter le château-musée pour 7€.
L’été, le quartier s’anime au rythme des restos et des bars. Les terrasses pleines et les touristes redonnent vie à ce quartier si joli.

Pau et son chateau - du soleil dans les poches - blog voyage
@tourismepau
Pau et son quartier du chateau - du soleil dans les poches - blog voyage
Pau et son quartier du chateau en soiree - du soleil dans les poches - blog voyage

La rue du Maréchal Joffre

Une fois le quartier du château visité, dirigez-vous vers la rue Joffre. Elle est entièrement piétonne et dédiée aux commerces. Mais l’intérêt réside surtout dans ses bâtiments. Elle est en effet bordée de multiples hôtels particuliers caractérisés par leurs belles portes cochères et leurs heurtoirs. L’idéal est de faire du 2-en-1 : levez votre nez pour admirer ce qui vous entoure pendant que vous sillonez les boutiques Maje, Sandro et consort.
Psst ! quand vous arrivez au niveau du croisement avec la rue des Cordeliers, empruntez le passage secret à gauche. C’est un repère d’artistes insolite et vraiment sympa à découvrir.

La place Clémenceau

Vous voilà arrivés dans le coeur commercial de la ville ! Boutiques, restaurants et cafés animent la place à toute heure de la journée (les boutiques continuent dans la rue Serviez et la rue des Cordelier)

Le musée Bernadotte

Flâner c’est bien, s’instruire c’est mieux ! Poussez la porte de ce musée, autrefois habité par la famille Bernadotte. Installé dans une maison typiquement béarnaise, faite de briques, de galets et de pierres de taille. Cette maison a vu naître Jean Baptiste Bernadotte, jeune soldat palois devenu roi de Suède.

Le boulevard des Pyrénées

Ce long boulevard relie le quartier du château au parc Beaumon. Il est bordé de bars, de pubs, de salons de thé et ses terrasses sont remplies lors des beaux jours. Son atout ? Il offre une vue imprenable sur la chaîne des Pyrénées ! Partant du quartier du château et menant au palais Beaumont, le boulevard permet une balade au grand air.

La légende de Pyrène

La Grèce antique attribue la naissance de la chaîne des Pyrénés à une hsitoire divine : la belle Pyrène fut séduite par Hercule. Après son départ, la jeune femme desespérée s’enfonça dans une forêt et fut tuée par un ours. De retour, le fils de Zeus lui éleva un tombeau dans les montagnes qu’il nomma Pyrénées en souvenir de sa dulcinée. 

@tourismepau

Le funiculaire

Historique et gratuit ! Le funiculaire n’a rien d’extraordinaire en soi mais je l’adore. Situé au milieu du boulevard des Pyrénées, il est une figure emblématique de la ville et fait partie intégrante du patrimoine local. Cette petite institution relie la gare de Pau à la place Royale et transporte parfois jusqu’à 5000 passagers par jour ! (Si vous préférez marcher, vous pouvez remonter le chemin en zig zag qui suit le funiculaire. Musclage des cuisses garanti !)

Pau et son funiculaire iconique - du soleil dans les poches - blog voyage

Le parc et le Palais Beaumont

Le parc Beaumont est un espace de verdure prisé des Palois(e)s et est surtout connu pour son Théâtre des verdures, où concerts gratuits et animations sont organisés l’été.

Pau et son palais Beaumont - du soleil dans les pcohes - blog voyage

Les halles de Pau

Vous voulez de la tradition ? La voilà ! Les bérets, l’accent béarnais, les odeurs de la cuisine béarnaise… ici, pas de doute, on est en Béarn ! Les Halles ont été récemment rénovées et modernisées. A ce titre, elles ont quelque peu perdu de leur effet « terroir authentique » mais l’ambiance y reste quand même béarnaise.

@cyrilgarrabos

A 10 minutes de la ville

Déguster le vin Jurançonnais

A 15 min du centre ville, la Cave des producteurs de Gan vous permet de faire une dégustation et de découvrir les saveurs du Jurançon. Mais elle n’est pas la seule ! Dans la région, plus de 350 viticulteurs produisent le fameux vin blanc liquoreux. Un vin blanc reconnu au niveau national et international (j’ai gouté du Jurançon jusqu’en Australie !)

Visiter les Haras Nationaux

Les Haras de Pau sont superbes et participent à la fierté des Palois. Les amateurs de chevaux tout comme les curieux seront comblés par la visite. C’est en 1808 que Napoléon 1er ordonne la construction du Haras National de Pau, dans un parc arboré de 13 hectares. Vous pourrez découvrir plus de 150 étalons, et y découvrir des diligences d’époque.

Découvrir le stade d’eaux vives

La rivière artificielle de ce complexe novateur a su se créer une renommée mondiale. Le lieu accueille jusqu’à 15 compétitions par an et est devenu un haut lieu d’entraînement d’athlètes internationaux. Vous pourrez donc, selon le calendrier, assister à une compèt’ ou participer vous-même à une activité destinée au grand public. Tony Estanguet y a d’ailleurs reçu les meilleurs kayakistes mondiaux lors de la Coupe du monde de canöe kayak.

Encourager la Section Paloise

Vous n’allez pas partir sans avoir encouragé la Section quand même ! Le club de rugby est le favori des Béarnais. Il vibre au rythme du Top 14 et est porté par l’engouement certain de ses supporters. Une seule chose à faire, vous laisser porter par l’ambiance des tribunes supporters ! Ici, on aime autant la beauté du sport que la 3ème mi-temps.

Pilotez des voitures de ouf sur le circuit automobile de Pau Arnos

Le circuit de Pau Arnos est le seul du genre dans la région. Ferrari, Lamborghini, Porsche ou F3, le GT racing de Pau permet de piloter les plus belles voitures sur un tracé de 3.030 km très technique. L’occasion de piloter les voitures qui sont en compétition lors du grand Prix automobile de Pau !

Passez une après-midi « nature » sur la voie verte

A rollers, à vélo ou à pieds, la voie verte permet de passer du temps au vert. Depuis l’aire de jeux de Billère, à côté du restaurant « Au bord de l’eau », la voie verte longe le Gave de Pau jusqu’à la passerelle de Laroin, à côté du centre équestre et du lac.

Où manger à Pau ?

Pau regorge de petits restos en tous genres et offre un panel assez vaste en terme de choix (ce qui n’a pas toujours été le cas soyons honnêtes…). Mais aujourd’hui, la ville a su développer son offre et propose plein de petites adresses sympa à découvrir. Que vous cherchiez un resto trendy, tradi ou plus haut de gamme, vous trouverez forcément !
Trouvez mes meilleures adresses dans cet article.

Les évènements qui font l’identité de Pau

Le Tour de France

Pau est une étape du Tour depuis 1947 #fierté.
A cette occasion, la ville est la 3eme ville la plus visitée après Paris et Bordeaux, du fait de sa situation au pied des cols pyrénéens. Chaque année, une atmosphère vibrante envahi la ville et la région Pyrénéenne lors de cet évènement.

Le Grand Prix Automobile de Pau

Un évènement historique

En 1933, le 1er Grand Prix de Pau est disputé sous la neige sur un circuit serpentant dans les rues de la ville. Inchangé depuis, le parcours de 2,75 km est l’une des plus ancienne épreuve automobile du monde ! « Le petit Monaco » comme on l’appelle, a accueilli de grands noms tels que Jim Clark ou Lewis Hamilton. Aujourd’hui, c’est le palois Mike Parisy, 14 fois champion du grand Prix Automobile de Pau, qui représente cette course.

Mon avis de Paloise

Bon. Cet évènement est très sympa à suivre et si vous êtes dans le coin à ce moment de l’année, ne ratez pas les courses automobiles. Mais je suis bien obligée d’avouer que sur ce coup-là, les choses ne sont plus forcément ce qu’elles étaient. On dirait une vieille qui parle et pourtant, en 10 ans, cet évènement incontournable à pris du plomb dans l’aile.

Il y a encore quelques années…

… l’énergie et l’enthousiasme des Palois autour du GPA de Pau était incroyable. Les courses de F3 rassemblaient un public de passionnés et d’amateurs et offraient un spectacle hyper énergisant. Pau était la seule ville de France à proposer un circuit de F3 en pleine ville. D’ailleurs, le virage de la gare était connu pour être chaud patate à engager !

Mais depuis,

la mairesse qui avait à l’époque succédé à Monsieur Labarrère avait décidé de changer beaucoup (beaucoup !) de choses dans la ville. Souvent pas pour le meilleur. Le Grand Prix, qu’elle a choisi d’arrêter puis de relancer sous un autre format, a perdu de sa superbe. Tous ces remaniements, années après années, ont quelque peu “cassé la dynamique” et l’enthousiasme des palois.
Aujourd’hui, l’engouement reprend enfin. On assiste désormais à 2 compétitions distinctes : le Grand Prix automobile et le Grand Prix “historique”, pendant lequel on peut découvrir des voitures anciennes.

Le festival Hestiv’Oc

Hestiv’Oc attire plus de 200 artistes et offre 60 spectacles gratuits. Cet évènement musical met en lumière la culture Occitane, dans une ambiance à la fois festive, familiale et bonne enfant. Il est d’ailleurs rapidement devenu un incontournable ! Si vous êtes dans le coin fin août, c’est l’occasion pour vous de découvrir une culture occitane riche. Un petit conseil, si vous le pouvez : assistez à l’inauguration le 1er jour pour entendre la « Bèth Cèu de Pau » célébrée dans la « cantayre » inaugurale, qui réuni plusieurs milleirs de personnes. Ca met les frissons !

Pau en photos

@tourismepau
@qntn_hrv
Pau - crédit photo @amandinemx141
@amandinemx141
Pau vue du ciel
@dronieguy
@chloe_kbr
@tourismepau
@maxime_marrimpoey_photographe

Tu as aimé cet article ?

Epingle-le sur Pinterest ! 🙂

Visiter Pau image Pinterest crédits photos @qntn_hrv
Visiter Pau capitale du Béarn image Pinterest crédit photo @amandinemx141
Pas de commentaires

Ecrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.