Tokyo : les 10 incontournables pour se sentir Tokyoïte
Blog de voyage, périples et city trip autour du monde.
voyage, soleil, blog voyage, blog, du soleil dans les poches, que faire, ou aller, que voir, découverte, évasion, ballade, excursion, périple, travel, travelblogger, passion voyage, aventure, blogueur, blogueur couple, blogueur voyage, julien et sonia
1
post-template-default,single,single-post,postid-1,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,columns-4,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Tokyo : les 10 incontournables pour se sentir « vrai » Tokyoite

Bienvenue à Tokyo ! Mon New-York asiatique à moi, mon Disneyland grandeur nature.

Une ville coup de cœur, incomparable à tout ce que vous pourrez voir ailleurs. En posant le pied dans la plus grande mégapole au monde, vous entrez surtout dans une autre dimension.

Comme beaucoup de capitales, Tokyo prend une tout autre saveur lorsque l’on quitte les sentiers touristiques et que l’on goûte à la vie urbaine dans son ensemble. Nous avons eu la chance de vivre deux mois et demi inoubliables dans une atmosphère cosmopolite excitante. Entrer dans l’intimité d’une ville et s’en approprier son énergie, c’est la cerise sur le cupcake.

Découvrez la ville autrement, suivez nos pas !

Si vous disposez de quelques jours dans la capitale, nous vous conseillons d’explorer nos 10 incontournables de Tokyo pour découvrir la ville.

Les 10 incontournables de Tokyo pour se sentir « vrai » Tokyoïte

 

 

Manger au KAWARA Dining à Shibuya

Lorsque vous irez à Shibuya (puisque vous irez inévitablement à Shibuya), allez manger au KAWARA dining. Prenez de la hauteur dans ce restaurant où la vue est vraiment sympa. Le décor apaisant et l’atmosphère du lieu vous offriront une petite bouffée d’oxygène avant de repartir à la conquête du quartier. En plus de l’environnement cool, la cuisine est un régal.
Pour y dîner, il est indispensable de réserver car le restaurant est prit d’assaut. Si vous n’avez pas pu réserver, allez plutôt manger à l’étage supérieur. Ce sont les mêmes propriétaires, le lieu est quasiment similaire. Seule la carte est plus simple.

Restaurant Kawara das le quartier de Shibuya - Tokyo (Japon)

Restaurant Kawara das le quartier de Shibuya – Tokyo (Japon)

 

 

Assister à un match de baseball au stade historique de Tokyo : le Meiji Jingu

Le baseball est le sport incontournable du Japon. Aujourd’hui, le très récent Tokyo Dôme accueille les matchs de baseball mais il existe aussi le stade du Meiji Jingu, en plein cœur de Tokyo. Cet ancien stade accueille toujours des matchs de baseball à l’ambiance géniale mais courez-y car le temps lui est compté avant sa destruction !

Stade de baseball historique Meiji Jingu - Tokyo (Japon)

Stade de baseball historique Meiji Jingu – Tokyo (Japon)

 

 

Assister aux festivals organisés au magnifique Yoyogi park

L’immense et très apprécié Yoyogi parc rassemble les jeunes Tokyoïtes comme les expatriés et les familles venus profiter d’un pique-nique ou d’une ballade. Si le parc est un bonheur la semaine, quand il y a peu de monde, nous vous conseillons tout de même de vous y rendre le week-end. Vous y découvrirez une programmation de festivals ethniques variée tout au long de l’année et vous pourrez ainsi profiter de l’un des événements. Le plus connu étant le Thai festival, qui vaut le détour !

Festival Thai au Yoyogi park - Tokyo (Japon)

Festival Thai au Yoyogi park – Tokyo (Japon)

 

 

Aller voir un spectacle de geisha à Asakusa, le Tokyo traditionnel

Asakusa est le quartier traditionnel de Tokyo très apprécié des touristes, connu pour son magnifique temple mais aussi pour ses geishas. Ce que les touristes connaissent moins, c’est le spectacle « Sincere spirit » des geishas d’Asakusa. Et pour cause, si le spectacle d’une heure ouvre peu à peu ses portes aux étrangers en proposant une présentation en anglais, il s’adresse avant tout aux japonais.
C’est par hasard, en se perdant dans une ruelle du quartier, que je suis tombée sur un flyer indiquant les prochaines dates du spectacle.
La salle peut contenir une centaine de personnes et les billets, GRATUITS, sont distribués le jour même, sur le principe du premier arrivé premier servi.
Ce spectacle représente une opportunité très spéciale d’introduire la culture des geishas d’Asakusa au public.
Pour connaitre les dates des représentations, renseignez-vous auprès de l’Asakusa Culture Tourist Information Center.

Spectacle de Geisha à Asakusa - Tokyo (Japon)

Spectacle de Geisha à Asakusa – Tokyo (Japon)

 

 

Assister à un concert des AKB48

Sans en avoir jamais écouté, vous connaissez sans doute l’immense phénomène pop incontournable au Japon : la J pop.
AKB48, c’est ce groupe d’une cinquantaine de filles sexy au succès délirant qui se place au top des ventes et écrase tous les nouveaux arrivants.
Il est évident que l’intérêt d’assister à un concert réside davantage dans l’ambiance hallucinante plutôt que dans la musique elle-même. Les fans ont des comportements parfois complètement dingues face à leurs idoles et le phénomène nous transporte littéralement dans une autre dimension.
AKB48 ne se produits bien sur pas avec 50 filles sur scène mais se divise en sous groupes de quelques filles, différents à chaque concert. Le groupe a sa propre salle de concert dans un quartier de Tokyo : Akiba, et joue à guichet fermé.
Allez-y. Vous découvrirez la-bas les japonais, otaku pour beaucoup, sous un autre angle.

Concert des AKB48 - Tokyo (Japon)

 

 

S’entraîner au baseball dans un batting center

On vous l’a dit, le baseball est LE sport le plus populaire du Japon (eh non, ce ne sont pas les combats de sumos qui ont la première place). Vous trouverez un certain nombre de batting center dans la ville de Tokyo, souvent situés sur les toits des immeubles (faites un tour du côté de Shinjuku ou d’Ikebukuro).

Dans ces lieux d’entraînement, vous pourrez taper des balles lancées automatiquement par une machine, ou, comme nous, vous ridiculiser. Nous vous conseillons aussi de ne pas prévoir de porter quoi que ce soit le lendemain, vos bras meurtris ne vous seront plus d’aucune utilité.

Sur place, vous croiserez beaucoup de jeunes qui viennent souvent en bande passer un bon moment. C’est une sortie insolite et petit budget que vous n’aurez sans doute pas l’occasion de tester en France…

Lieu d'entrainement au baseball pour les amateurs

Lieu d’entrainement au baseball pour les amateurs

 

 

Assister au festival des lucioles

Besoin d’un peu de douce magie dans ce monde de brutes ? Courez voir les lucioles illuminer les paysages dès le soir tombé. C’est une pure merveille. A partir de fin mai et jusqu’à fin juin, un grand nombre d’endroits dans Tokyo permettent d’assister au festival des lucioles (qui correspond à la saison d’accouplement). A la nuit tombante, des milliers de petites lumières délicates enchantent les parcs et nous transportent dans un univers de conte de fées.
Les japonais sont très attachés à ce festival. Il vaut mieux donc arriver tôt et se faire une place de choix face au spectacle avant que les meilleurs spots d’observation ne soient pris d’assaut.
Si vous êtes ailleurs au Japon à cette période, vous êtes encore plus chanceux ! Comme une évidence, moins il y a de construction et de lumières et plus vous aurez la chance d’observer ce phénomène à grande échelle.

Pour admirer la très jolie parade des lucioles, rendez-vous dans ces spots privilégiés de Tokyo :

1 – Le Fussa fireflies festival : Fussa se situe dans la banlieue de Tokyo et constitue l’occasion de visiter en même temps les alentours de la capîtale. C’est, visiblement, le meilleur spot pour l’occasion.

2 – Hôtel Chinsanzo (Métro Edogawabashi) : un grand jardin dans un cadre d’exception permet d’assister au spectacle de manière plus élitiste. Ce privilège n’est réservé qu’aux clients de l’hôtel et du restaurant. Aussi, une soirée dans une atmosphère magique accompagnée d’un bon dîner peut être une option…si vous avez le budget !

3 – Le jardin botanique Fureai : le plus central et le plus accessible, à Shibuya. Le lieu est petit et très apprécié pour l’occasion.

4 – Le jardin Sankeien : (Metro Negishi) à Yokohama est le plus joli selon nous. Ce n’est pas si loin de la capitale, mais il faut tout de même prévoir le trajet car le parc n’est pas tout près de la station de métro. Allez y en avance, profitez d’une après-midi pour vous balader et profiter du cadre.

 

 

Se former aux tremblements de terre au Bosaikan 

Le Japon est sujet à de nombreux et parfois puissants tremblements de terre. Dans la capitale, tous les japonais sont sensibilisés à ce phénomène et chacun est censé savoir comment réagir en cas de catastrophe. Il existe même une application mobile, qui se met à sonner lorsqu’un fort tremblement de terre se produit, afin de permettre aux gens d’anticiper leur mise en sécurité.
A cela s’ajoute le Bosaikan. Ce centre de pompiers situé dans le quartier Ikebukuro, offre une formation gratuite aux tremblements de terre.
Par petits groupe, une explication (en japonais exclusivement) puis une simulation en taille réelle sont données. Nous avons été désignés pour participer à la mise en pratique. Cela ne dure que quelques minutes mais c’est très impressionnant. On réalise très vite l’importance d’être formé à savoir réagir à ce genre de situation. A faire !
Ironie du sort, le soir même, nous expérimentions « pour de vrai » notre premier tremblement de terre au Japon. Assez fort pour nous faire sortir de l’appartement en trombe !

Bosaikan centre de formation aux tremblements de terre - Tokyo (Japon)

Bosaikan centre de formation aux tremblements de terre – Tokyo (Japon)

 

 

Prendre des cours de kimono

Au Japon, le kimono n’est pas seulement le vêtement traditionnel, c’est aussi un art à part entière. Il existe des Kimonos pour chaque saison, ainsi que pour chaque évènement de la vie, et leur prix peuvent varier de quelques yens à quelques milliers de yens.
Saviez-vous par exemple que le col du kimono porté par les femmes semble toujours « tomber » dans le bas du cou ? C’est parce que les hommes considèrent la nuque comme un signe d’élégance.
Beaucoup de japonaises prennent des cours de Kimono afin de maîtriser toutes les subtilités de l’art, et afin de savoir comment porter quel type de kimono selon les occasions.
C’est évidemment très enrichissant et l’on se retrouve dans un univers 100% japonais.

 

 

Assistez à un mariage (bon, là il faut avoir des amis japonais on le concède)

Tatsuya et Katie, nos amis Tokyoïtes, nous ont fait l’honneur de nous convier à leur mariage !
Un souvenir inoubliable, et surprenant.
Au Japon, seuls la famille et amis proches sont conviés à la cérémonie en journée. La tradition veut que les convives participent à hauteur de 35000 yens (300 euros), en plus d’offrir un cadeau.
Une fois l’union célébrée, les proches rentrent chez eux, et les mariés entament la seconde partie du mariage. Tatsuya et Katie avaient re-loué une salle, afin de re-célébrer leur union, cette fois-ci en présence de leurs amis.
Des mariages sont célébrés toutes les 2h30 dans ces salles louées pour l’occasion. Nous avons attendu dehors que les autres mariés terminent leurs soirée, puis, une compagnie spécialisée a modifié le décor pour nos deux tourtereaux, et nous avons pu faire la queue pour….payer notre entrée ! Et oui, le soir on s’acquitte aussi de 11000 yens (100 euros) pour pouvoir assister à la soirée.
Pendant 2h30, on chante, on danse, et des convives tirées au sort sont invitées à participer à des défis. Les gagnants remportent des lots de rêve ! Places pour Disneyworld, week-end spa détente, abonnement à une salle de sport…
Le temps d’une soirée hors du commun, nous avons ainsi eu l’opportunité de partager l’intimité d’un couple de japonais et de connaître leur monde. Une expérience insolite inoubliable.

Mariage de nos amis à Tokyo

Mariage de nos amis à Tokyo

 

BONUS : Enfin et surtout, apprenez quelques mots de Japonais. Ce n’est pas si difficile et l’effet sera garanti sur vos hôtes.

 

 

No Comments

Post A Comment