Koh Muk : une île aux airs de paradis en Thaïlande
Blog de voyage, périples et city trip autour du monde.
voyage, soleil, blog voyage, blog, du soleil dans les poches, que faire, ou aller, que voir, découverte, évasion, balade, excursion, périple, travel, travelblogger, passion voyage, aventure, blogueur, blogueur couple, blogueur voyage, julien et sonia
14999
post-template-default,single,single-post,postid-14999,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,columns-4,qode-theme-ver-11.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Koh Muk : un paradis en Thaïlande

La Thaïlande version paradis, c’est Koh Muk.

Le paysage idyllique de Julien, c’est mer turquoise et sable blanc. Moi c’est l’idée du paysage désert que j’adore.

Koh Muk a réussi le challenge de regrouper tout cela à la fois.

Koh Muk : la jolie surprise de Thaïlande

 

Après avoir savouré les superbes paysages de l’île de Phangan (et sa full moon party), et après avoir été déçus par Koh Tao (oui, on doit être les seuls à écrire ça…), nous recherchions une parenthèse carte postale. Nous voulions découvrir le paysage que nous avions tant imaginé. Celui dont nous avions si souvent rêvé dans notre appartement parisien.

Mais la Thaïlande aux paysages idylliques perd malheureusement de son potentiel « rêve » lorsque la haute saison bat son plein et que les paysages sont envahis de hordes d’occidentaux. Du coup, on a cherché… looongtemps…. pour trouver comment s’éloigner de la foule. Et puis, dans le flot de noms d’îles qui va et vient, sort un joli petit nom. Koh Muk. C’est par hasard que je tombe sur une photo de cette île, très vendeuse. Alors on cherche sur internet.

Peu de bloggeurs en parlent. Les photos montrent du sable blanc. Booking.com ne répertorie pas beaucoup d’hôtels sur l’île. C’est bon signe tout ça !

Hop, billets réservés, nous partions deux jours plus tard à la découverte de ce qui était devenu une curiosité que nous avions hâte de découvrir.

Et quelle inspiration nous avons eu !

Sur le bateau qui nous transporte, seules 4 personnes descendent sur l’ile de Koh Muk, ce qui est super encourageant pour mon projet « seuls au monde ». Et nous comprenons vite que nous venons de poser le pied sur une perle de la mer Andaman.

Tout est là, sous nos yeux. Nos pieds foulent un sable blanc, doux et chaud. La mer, calme, belle et bleu azur dévoile des coquillages aux formes bizarres, des étoiles de mer colorées et des milliers de mini  crabes. Et personne à l’horizon.

Nous sommes au Paradis de la Thaïlande.

Quelle belle surprise, quel ravissement des yeux et du cœur !

 

Koh Muk est une petite île musulmane, située en face de Trang, dans le sud de la Thaïlande. Elle ne mesure pas plus de 10km de long sur 5 km de large. Un seul village de pêcheurs occupe la partie sud de l’île. La jungle domine le reste du territoire. Et au milieu, le port, dont la jetée qui s’enfonce dans la mer permet de continuer l’activité de pêche quand la mer se retire.

Il n’y a pas de voiture. Seuls quelques scooters trafiqués se sont improvisés « taxis » et le décor y est authentique. Pas de boutiques souvenirs, pas de bars, pas d’attrapes-touristes à tous les coins de rues. Le village de pêcheurs fait sa vie, avec ou sans visiteurs.

Malgré le petit nombre que nous sommes à venir savourer la tranquillité de cette île, on se sent seuls. Où vont les gens la journée, que font-ils, je ne sais pas, mais les plages sont désertes. Il y a bien le resort Sivalai qui trône en bout de l’île, construit évidemment sur la plus belle plage. Mais au final, très peu de monde loge dans ce superbe complexe aux huttes dans le sable. Et fort heureusement, sa plage magnifique n’est pas privée.

Et c’est ça le bonheur absolu.

Les articles du même thème
No Comments

Post A Comment