City break à Barcelone : ville éclectique, vibrante...et so cool !
Barcelone, ville éclectique et vibrante, offre un cadre de vie exceptionnel, entre terre et mer. Pas étonnant qu'elle attire de plus en plus de touristes!
Barcelone
15703
post-template-default,single,single-post,postid-15703,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,columns-4,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

City break à Barcelone

clichés de Barcelone

Barcelone, ville éclectique et vibrante, attire de plus en plus de touristes, et autant de start up étrangères, qui souhaitent allier qualité de vie personnelle et professionnelle.

Ne cessant d’entendre des éloges de la capitale Catalane, l’homme et moi sommes partis vivre la vida loca pendant plus de 2 semaines, et on en revient, convaincus et séduits par cette ville aux mille visages.

Pour une première visite à Barcelone, on vous a concocté un programme qui couvre une majorité de sites incontournables (sans vous épuiser avec des journées de 1000 heures de visite)
Si vous en avez la possibilité, on vous conseille de privilégier au moins 5 jours sur place, tant il y a à voir dans la capitale Catalane.

Et pour vous faciliter l’organisation, on vous propose des tickets coupe-file prix réduits par rapport à ce que vous trouverez sur place. Cool non?

Jour 1 : Jour dédié à la Vieille ville

A l’extrémité sud des Ramblas, prenez de la hauteur et imprégnez-vous de la beauté de la ville à 60 mètres de hauteur, au Mirador Colomb. De là, vous bénéficierez d’une vue panoramique à 360° sur la ville et rien ne vous échappera : les Ramblas, le quartier gothique, la Sagrada Familia, Tibidabo ou encore Montjuïc. A l’issue de votre visite, on peut même déguster un verre de cava, le « champagne » Espagnol en bas de la tour.   Barcelone

Infos pratiques :
Heures d’ouverture : de 8h30 à 20h30 (dernière montée de l’ascenseur 30 min avant l’heure de fermeture)
Tarifs : 6€

Une fois que vous en aurez pris plein la vue, arpentez les fameuses Ramblas. La promenade incontournable ultra touristique sépare sur toute la longueur le quartier gothique du quartier Raval. Au cours de votre flânerie, tournez à droite pour admirer la plaza Reial, une des places les plus vivantes de Barcelone. Les réverbères sont l’oeuvre de Gaudi, comme une majorité d’œuvres architecturales de la ville.  Barcelone

Continuez votre balade le long des Ramblas et perdez-vous dans le célèbre marché de la Boqueria (le mercat de San Josep). Profusion de couleurs et d’odeurs sont garantis ! Flânez le long des étals de fruits, de poissons, d’épices ou de charcuteries et ressentez l’atmosphère électrique qui règne ici. (Attention, la Boqueria est fermée le dimanche !)   Barcelone

Juste en face de la Boqueria, de l’autre côté de la rue, vous tomberez nez à nez avec le musée de l’érotisme. Dans un tout autre registre et plutôt insolite, il s’avère être une visite…comment dire…décalée et instructive 🙂

Lorsque vous quitterez le flot incessant de touristes en haut des Ramblas, vous arriverez sur la grande et belle Plaza Catalunya.
De là, prenez à droite, empruntez le Portal del Angel et flânez. Perdez-vous dans les ruelles piétonnes du joli quartier Barrio Gotico.    Barcelone

On vous dit pourquoi on adore ce quartier ? Parce qu’on a découvert son deuxième visage, intriguant et fascinant ! On a découvert le passé et les légendes qui ont façonné l’histoire de ce quartier central de la ville.
On vous conseille vraiment de visiter le quartier via le tour guidé « les histoires et légendes du quartier Gothique ». Vous y découvrirez des ruelles médiévales et des coins cachés inconnus des touristes, vous connaitrez les personnages qui ont vécu ici et la manière dont ils vivaient. Bref vous porterez un tout autre regard sur ce qui vous entoure c’est certain !    Barcelone

Continuez la balade dans le quartier voisin El born. Observez les ruelles étroites aux balcons encombrés de linge qui sèche, déambulez jusqu’au mercat del born, le marché du quartier.

Jour 2 : Quartier de l’Eixample

Aujourd’hui, partez à la découverte de la reine de la ville, symbole par excellence de Barcelone et de l’Espagne tout entière : La Sagrada Familia.

Véritable icône, elle est l’église la plus imposante au monde et vous prendrez vite toute la (dé)mesure du bâtiment lorsque vous vous retrouverez au pied de cet exubérant bâtiment. Construite par le génie Antoni Gaudi, la Sagrada est un chef-d’oeuvre à l’architecture unique. Elle est d’ailleurs toujours en construction et devrait être terminée en 2026 (à savoir que le chantier a commencé en 1883).
Le corps de Gaudi est enterré dans la crypte de la Basilique.

Infos pratiques :
Heures d’ouverture : de 9h00 à 19h00
Tarifs : Tour panoramic : 29€ – Tour guidé : 24€ – Tour avec un audio guide : 22€
Prévoyez environ 2 heures de visite et un peu plus si vous souhaitez prendre le temps d’admirer la beauté du lieu.

A la sortie de cette visite, éloignez-vous un temps de la masse touristique et empruntez l’avenue de Gaudi. Au bout, vous découvrirez un autre chef d’oeuvre, véritable joyau d’architecture : l’Hospital de la Santa Creu i Sant Pau. Construit par Domenech i Montaner, cet ancien hôpital représente le plus grand ensemble moderniste d’Europe. Construit pour rechercher le confort des malades en priorité, il est pensé comme une cité-jardin et un réseau de tunnels souterrains relie les différents pavillons. La balade dans l’enceinte est un vrai plaisir des yeux : mosaïques, vitraux aux couleurs chatoyantes et jardins colorés…

Infos pratiques :
Heures d’ouverture : de 10h00 à 18h30 d’avril à octobre – de 10h00 à 16h30 de novembre à mars
Tarifs : 10€

Après ces deux visites qui peuvent être fatigantes, on vous conseille de contraster votre journée en allant profiter de la douceur de l’après-midi dans le parc de la Ciutadella. Passez sous le monumental arc de triomphe construit par Vilaseca. Fait de briques, il représente la porte symbolique de l’Exposition universelle de 1888, qui s’est tenue dans le parc de la ciutadella.
Autrefois citadelle militaire, ce jardin est aujourd’hui LE coin vert de Barcelone, très fréquenté par les barcelonais le dimanche. En choisissant cette alternative, vous pourrez vous reposer dans le parc et admirer (encore une fois) l’architecture des environs. Vous y trouverez une immense cascade, un étang, un musée de géologie au style néoclassique et le palais du parlement de Catalogne.
Il y a aussi un zoo mais comme on déteste ces prisons glauques et tristes à mourir, on ne vous en fera pas l’éloge.
Pour finir la journée, pourquoi ne pas aller manger au restaurant La Fonda – spécialisé fruits de mer – sur le port olympique. Bon accueil, ambiance garantie et plats de bonne qualité (et pas trop cher selon ce que l’on choisit) : ce restaurant est touristique certes mais c’est une très agréable surprise.

Jour 3 : Quartiers de l’Eixample, de Gràcia & de Sarrià Sants-Gervasi

Ne ratez pas les magnifiques maisons qui ornent le Passeig de Gracia : la casa Batllo (Gaudi), la casa Amattler (Puig i Cadafalch), la casa Lleo i Morera (Domènech i Montaner) ou encore bien sûr la casa Milà (plus connue sous le nom de la Pedrera, de Gaudi)
Si visiter autant de maisons vous décourage d’avance, on vous conseille de vous concentrer sur les deux plus incroyables niveau prouesse architecturale : la casa Batllo et la casa Milà. Il est impossible que vous soyez déçus !

Infos pratiques :
Casa Batllo : ouvert tlj de l’année de 9h00 à 21h00 – 22,50€ audio guide inclus
La Pedrera : Ouvert de 9h00 à 20h30 (ferme à 18h30 en nov. & déc.) – 22,50€ audio guide inclus
Casa Lleo i Morera : Du lun au sam et uniquement avec un guide – 15€

Ensuite, préparez-vous un pique-nique et rejoignez le Parque Güell. A l’origine, le parque Güell était un projet immobilier de « cité-jardin » commandé par Güell à Gaudi. Le projet a été un fiasco total et seuls restent aujourd’hui l’entrée et les installations en plein air, que l’on peut admirer. Güell a d’ailleurs été le 1er (et le seul !) à habiter ici. Sa maison est celle que vous voyez dès votre entrée dans le parc.

A voir : la salle des cent colonnes (où il aurait dû y avoir un marché), l’escalier monumental et sa fameuse salamandre en mosaïque ou encore le très célèbre banc ondulant.
De là, profitez de la vue et de l’endroit, relativement insolite, pour vous poser et déguster votre déjeuner.

Infos pratiques :
Heures d’ouverture : de 8h00 à 20h30 d’avril à octobre – de 10h00 à 16h30 de novembre à mars
Tarifs : 8€ (7€ online)

Après cette pause méritée, filez vers Tibidabo. La colline qui surplombe la ville à plus de 500 mètres de hauteur offre 3 raisons de s’y rendre :
– une vue imprenable sur toute la ville
– une cathédrale vertigineuse dans laquelle on peut accéder au plus haut point. Au sommet, Jésus bras ouverts sur la ville rappelle étrangement le Christ Rédempteur du célèbre Corcovado de Rio de Janeiro.
– un parc d’attraction centenaire, ouvert depuis 1899, surplombe la ville et offre des attractions tant historiques que modernes (un brin désuet à mon goût…)

Infos pratiques :
Pour y accéder, 3 options : le tramway bleu centenaire (cher : 5,5€ l’aller) – le bus de ville 196 (2,10€)– à pieds. Vous arriverez au bas de la colline. Un funiculaire vous conduira ensuite jusqu’au sommet. Il est aussi possible d’y aller en marchant (compter environ 1 heure de marche)

Jour 4 : Quartier de Sants Montjuic à Barcelone

Barcelone a désigné Montjuic comme la colline des jeux olympiques de 1992. Aujourd’hui, c’est un lieu de visites, de festivités et de promenades. Au pied du mont, un moulin rouge, des commerces, des rues populaires rythment une vie bohème.
L’idée est d’y consacrer une journée afin de savourer l’endroit et de flâner sans courir. On vous conseille d’emprunter le Barcelona Bus Turistic, qui est plutôt pratique. Il permet de monter et descendre à tous les points d’intérêts souhaités et dessert plutôt bien toute la zone alentour.

Commencez par faire un stop au Poble espagnol. Construit en 1929 pour l’Exposition universelle, le Poble espagnol est une synthèse de l’architecture et de la culture espagnole, un village piétons proposant des répliques d’édifices des différentes régions espagnoles. Culturellement, c’est intéressant  puisque l’on se balade de villages andalous à des maisons typiques de l’Aragon en passant par une place castillane. On peut aussi y observer la trentaine d’artisans en activité (souffleurs de verre, travailleurs du cuir ou de la céramique etc.).

Bon, personnellement, j’ai été hyper déçue de l’endroit. Je m’attendais à un quartier de Barcelone historique, avec petites maisonnettes, comme un « village dans la ville ». Il s’agit en fait d’un complexe en plein air permettant de découvrir les richesses de la culture et architecture de toutes les régions Espagnoles. Intéressant mais pas transcendant. C’est trop artificiel à mon goût et à cela s’ajoutent toutes les écoles espagnoles et françaises venues donner un cours d’histoire avec des élèves de 10 à 15 ans. On vous laisse imaginer le décor.     Barcelone

Après cela, montez au MNAC, le Musée National d’Art de Catalogne. De là, on jouit d’un point de vue exceptionnel ! Plaza de Espana, font màgica, Tibidabo, Sagrada Familia, Torre Agbar, …. vous dominez la ville et c’est grisant.
Le MNAC représente un point de départ sympa pour une balade dans Montjuic. A voir : le cimetière du Montjuic, les jardins Costa i Llobera, le mirador de l’alcalde, le stade olympique ou encore le château. Nous on est redescendus à pied jusqu’au port mais vous pouvez aussi prendre le téléphérique qui vous descendra en quelques minutes (nous on a trouvé les prix vraiment trop élevés pour ce que c’est mais à vous de décider).

Jour 5 : Barceloneta et Poblenou

Repos bien mérité sur les plages de Barcelone ! Parce que la capitale catalane est aussi et surtout une ville de bord de mer, à l’ambiance festive, au climat tempéré, au sport sur la plage et farniente avec sable entre les orteils.
Pour cette dernière journée, savourez. Il y a bien sûr les plages de la Barceloneta mais essayez de dépasser le port olympique pour rejoindre les plages plus jolies de Nova Icaria ou Bogatell.
Baladez-vous le long du front de mer, faites du vélo, du roller, du volley, bref vivez au rythme des barcelonais et gorgez votre peau de soleil !
Le soir, offrez-vous un cocktail avec une vue incroyablement belle sur la mer & la ville depuis le 26ème étage de l’hôtel W.

Pour en savoir davantage sur les visites, on vous conseille …

Cet article est le fruit d’une agréable collaboration avec VisitBarcelona.com
Afin d’être totalement transparents avec vous, sachez que les liens donnés sont des liens affiliés.
Cela signifie qu’en achetant vos tickets via nos liens, on a le plaisir de vous faire bénéficier de tickets coupe-file à prix réduits. En contrepartie, nous touchons une petite commission, qui nous aide à développer le blog. Un avantage pour vous, et pour nous 🙂

Nous ne vous parlons ici que des endroits que nous avons faits et aimés et nous restons évidemment entièrement libres de nos propos.

2 Comments
  • My Little Pipe Dream
    Posted at 08:55h, 23 juin Répondre

    Cet article est superbe! Je n’ai jamais été à Barcelone et votre article donne définitivement envie d’y aller. L’architecture à l’air tellement particulière.
    Merci pour ce bel article! 🙂

    • Junia
      Posted at 21:23h, 25 juin Répondre

      Merci à toi pour ce commentaire ! On est hyper contents que cet article te plaise et te donne des envies de break barcelonais 🙂 Et oui ! On confirme, l’architecture vaut vraiment le détour. Si tu y vas, on serait ravis d’avoir un retour sur ton impression de la ville.

Post A Comment