Les 5 clichés qui font la réputation de Barcelone...à tort ?
Maintenant que j'ai pu me faire ma propre idée, je démêle pour vous le vrai des légendes urbaines, sur les 5 clichés qui illustrent Barcelone.
clichés
15795
post-template-default,single,single-post,postid-15795,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,columns-4,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive
Les clichés connus à propos de Barcelone

Les 5 clichés qui font la réputation de Barcelone…à tort ?

« Attends mais Barcelone c’est génial, c’est LA ville de la fête et en plus il y fait toujours beau ! Tu verras c’est drôle ça sent la beuh partout et c’est grave pas cher. »  clichés
Après pleins d’avis enthousiastes entendus ici et là, j’ai fini par me dire que la capitale de la Catalogne était un eldorado pour les Français en quête de soleil et de vida loca.

J’ai déjà visité Barcelone mais j’avais 12 ans. Et donc aucune notion de fête ou de drogue. Je n’avais pas de budget à gérer non plus, excepté les 10 francs que j’investissais dans un cadeau pour mamie (Oui. Je suis de l’époque du francs. Bon.) En fait, mon seul souvenir, ce sont les gens déguisés pour de l’argent sur les Ramblas…     clichés

Curieuse de (re)découvrir cette ville, j’ai pris l’Homme par le sombrero, et nous sommes partis y poser nos valises 3 semaines. Ce laps de temps nous a permis de jouer les touristes, mais aussi de prendre le temps de vivre au rythme des locaux.      clichés

Et maintenant que j’ai pu faire ma propre idée de cette ville détente et hyper cool, je démêle pour vous le vrai des légendes urbaines, sur les 5 clichés qui illustrent Barcelone.

Et comme on est pas des égoïstes, on vous a concocté un petit programme de visite afin de ne rien rater des incontournables de Barcelone, dans l’article « City break à Barcelone : ville éclectique, vibrante…et so cool ! »

1 – A Barcelone, il fait toujours beau

VRAI
Je n’ai pas fait une étude météorologique poussée sur 365 jours mais sur toute la période de notre séjour, nous avons essuyé 2 jours de pluie seulement. Au mois de mars, les gens jouent au volley-ball sur la plage, prennent le soleil sur les terrasses et sortent sans manteau. Un véritable luxe quand on sait combien les giboulées peuvent être désespérantes en France.
Quand on part, on aime bien consulter le site Quandpartir pour se faire une idée du climat. On voit bien qu’à Barcelone, il n’y a pas de saison déconseillée. Le climat méditerranéen offre à la ville une douceur de vivre très agréable, en été comme en hiver.

2 – A Barcelone, il y a une joie de vivre contagieuse

VRAI
Il règne ici une atmosphère détendue hyper positive. Je ne sais pas si c’est grâce au soleil, à la plage qui donne un air de vacances à la ville, où à la culture du « vivre dehors » mais la combinaison de tous ces facteurs confère à la ville une ambiance heureuse dont on s’imprègne volontiers.
Les rues sont animées, les gens parlent parfois si fort que l’on se demande si tout le monde doit participer à la conversation ou s’ils ont oublié qu’ils ne sont pas seuls. On fait son sport sur la plage, on fait son marché parfois dans une ambiance électrique, les gens font connaissance aux terrasses des cafés et se parlent comme s’ils se connaissaient depuis toujours. L’espagnol, le catalan, le français et l’anglais se mélangent dans un joyeux tintamarre.

3 – Les Catalans sont froids et fermés    clichés

VRAI & FAUX
J’ai dû entendre cela au moins 1000 fois. Personnellement, je ne l’ai pas ressenti outre mesure. Bien sûr il y a toujours des ronchons mal lunés qui refusent d’être aimables mais est ce bien propre aux catalans ?
Il semble toutefois que, à l’image des cultures latines, les catalans soient attachés à créer des « cercles » de connaissances de confiance, avec des relations stables et durables. Il est donc difficile de se lier d’amitié car ce type de relation met du temps à s’établir.
Ce caractère fermé à aussi tendance à s’exacerber avec le tourisme de masse, que les locaux et expatriés commencent à subir plus qu’autre chose.

4 – Barcelone, ça ne coûte rien     clichés

ARCHI FAUX
Stop à ce cliché hyper cliché !

Barcelone est une ville dynamique, qui attire les expatriés, les étudiants et les start-up étrangères et les touristes en masse… et les prix s’en ressentent. Non, louer un appartement, trouver un hôtel où manger au restaurant ne vaut pas « rien ». Et non, on ne mange pas que des tapas à 0,50 cts la tapas. Ça, c’était avant. A l’époque de mamie. Bien sûr, on n’atteint pas les prix parisiens, mais on n’est plus non plus dans l’Espagne des années 80 ! Et si vous ne quittez pas les chemins touristiques, attendez-vous à doubler les prix.

5 – Barcelone est une ville de pickpockets

VRAI
Comme partout où il y a tourisme de masse, les richesses exposées (matérielles et en monnaie) attisent les convoitises. Ici on ferme son sac et on fait gaffe. Même lorsque l’on se promenait dans des coins loin de l’affluence touristique, les gens n’ont cessé de me rappeler de fermer mon sac et de le garder près de moi (parce que moi je vis dans le monde merveilleux des Bisounours et je ne pense évidemment jamais à fermer mon sac). Sur la plage, dans les cafés ou dans la rue, sans devenir parano, on veille au grain.   clichés

Bon, et cette histoire de fête et de weed alors ?

Bah oui, VRAI.
Dans de (très) nombreux endroits, vous sentirez l’odeur de la weed. Comme si cela flottait dans l’air.
Et oui, c’est une ville de fête. Définitivement. Barcelone est le repaire pour les fêtards du monde entier.

No Comments

Post A Comment